Comps-sur-Artuby


Comps-sur-Artuby est à la croisée des chemins. Un carrefour de communication reliant le littoral à la montagne et un des accès aux Gorges du Verdon.

 
De cette situation privilégiée et stratégique, autrefois lieu de passage et marché important, le vieux bourg de Comps-sur-Artuby, ancien village fortifié, en a tiré une certaine prospérité. Situé à 900 mètres d’altitude et construit en hauteur, il est dominé par une chapelle et abrite en hiver environ 300 âmes, 500 à la belle saison.
 
Plantée sur son rocher, l’édifice fortifié Saint-André veille sur le village. C'est le seul vestige d'une importante Commanderie que possédèrent les templiers. D'autres chapelles émaillent le territoire de la commune. La vitalité de ce modeste pays est à l’image de son passé chargé d’histoire. Comps-sur-Artuby donna deux grands maîtres à l’ordre des hospitaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui ont succédés aux templiers.
 
En grimpant sur la colline de saint-André, on peut découvrir les alentours grâce au panorama qui se déroule aux quatre points cardinaux à partir de la table d’orientation. La commune est composée de nombreux hameaux hors du bourg, comme l'Avelan, Saint-Bayon, Chardan, Cuiros, Don, Douraïsse, Endosse, Guent, Jabron, Sauvechane, représentant les 2/3 du territoire de la commune, hameaux qui ont été expropriés pour constituer le Camp de Canjuers. Seuls subsistent les hameaux de Jabron et de La Souche, de Don, Endosse et de Cuiros.
 
La création du Camp de Canjuers a eu pour effet de faire perdre à Comps-sur-Artuby une bonne partie de son activité agricole. A ce propos, Claude-françois Achard, au Xviie siècle, estimait que la vigne y était si abondante que les curés prélevaient la dîme en vin et non en foin. Aujourd’hui le village a diversifié ses activités.

Tourisme de pleine nature

Le tourisme est une manne importante. Comps-sur-Artuby est une étape accueil- lante, son calme et ses espaces permettent d’agréables séjours, tant pour les ran- donneurs que pour les amis de la nature. La rivière qui serpente au bas du village, comme les massifs montagneux voisins longtemps érodés par le temps, les gorges profondes du Verdon, les hauts plateaux et les montagnes boisées, sont autant de centres d'intérêt qui offrent un environnement magnifique. C'est une invitation à la découverte des merveilles de la nature, de l’histoire et d’une richesse architecturale variée. Les chasseurs et les pêcheurs ne se privent pas de cet environnement. sa situation géographique permet à la commune de disposer d’un centre de secours, d’une gendarmerie, d’un bureau de Poste, d’une maison médicale, d’un syndicat d’initiative et de commerces ouverts toute l’année. un dynamisme qui se retrouve à la belle saison avec de nombreux établissements de restauration, une épicerie et des hébergements de qualité. Précurseur en la matière, le village abrite également une zone artisanale et un quai de transfert pour les déchets ménagers.

La voie de la raison

La commune a choisi de rejoindre la Communauté d’Agglomération dracénoise. Une décision qui paraît logique au regard des liens qui unissent l’ensemble de la Dracénie avec Comps-sur-Artuby et ses habitants. Par exemple, la station service la plus proche est à Montferrat, les élèves poursuivent dans leur grande majorité leur scolarité dans les établissements dracéniens, les consultations médicales mais aussi démarches administratives s’effectuent à Draguignan. Son accès emprunte l'axe routier majeur qui traverse le Camp de Canjuers, une route toujours dégagée, même en hiver.
Cette entrée dans la CAD est ainsi une sorte de retour aux sources. en fonction des compétences de l’Agglomération mais également des besoins au niveau local, de nombreux services vont être mis en place très rapidement pour améliorer l’existant et renforcer ce sentiment d’appartenance.

Canton de Comps

  • Gentilé Compsois
  • Population 355 habitants
  • Superficie 6 340 ha (dont 3 985 dans Canjuers)
  • Altitude 900 m

 
Maire : André GAYMARD


 
Mail : mairie.compsurartuby@wanadoo.fr