La Roque Esclapon

Ce petit village, dont le nom signifie « la roche éclatée », s'est bâti au cœur d'un cirque de montagnes : le Brouis, le Malaye et le Mont lachens (1715 m). Pour autant, sa notoriété repose autant sur sa Fête de la patate que sur son tourisme vert très prisé.

La proximité du Lachens, « Le toit du Var », auquel on accède aisément depuis le vil- lage, permet nombre d'activités de pleine nature. Les personnes avides de sensa- tions peuvent participer à des stages de vol libre et de vols biplace en parapente ou en delta-plane. Ce secteur apporte à La Roque-Esclapon une activité économique majeure. Entouré de vastes bois appartenant en grande partie au camps militaire de Canjuers (magnifiques mais interdits à la promenade), le village propose de nom- breuses activités de loisirs.
 
Les amateurs d’espace et de grand air emprunteront les chemins du territoire pour des randonnées pédestres ou en vtt, familiales ou sportives. Car c’est bien là, la spécificité de La Roque-Esclapon, sa nature et ses paysages de pré-montagne. un cadre idéal pour des séjours sportifs de pleine nature.
Des équipements de qualité sur place, un camping trois étoiles, et labélisé, de 97 emplacements avec piscine, tennis, et vélos électriques en location, apporte un vrai plus en terme d’infrastructures touristiques. un gîte UCPA* (union nationale des Centres sportifs de Plein Air) fait le plein l’été. il accueille et héberge des stagiaires qui s’adonnent, depuis le Lachens tout proche, aux joies des activités aériennes. Un second gîte, dans le cadre de la chapelle Notre-Dame, accueille des groupes de randonneurs tout au long de l'année. un projet est dans les cartons, il s’agit de créer un nouveau sentier de grande randonnée qui relierait le Canton de Fayence aux gorges du Verdon en passant par le Lachens.
 
Autant dire que La Roque-Esclapon pourrait être au beau milieu de ce tracé et profiter du passage des nombreux randonneurs. Ce tourisme vert est à développer en s’appuyant par exemple, sur la tradition agricole ancienne du village. Pour s’en convaincre citons la célèbre Fête de la pomme de terre. un rendez-vous incontournable et très prisé du public qui témoigne du savoir-faire des paysans locaux.
 
La culture du fourrage est également très développée. L’élevage est l’autre secteur porteur. des bovins et des ovins pour l’essentiel, avec leurs produits dérivés, soutiennent l’activité de la commune. une laiterie est en cours de finalisation. La démarche des producteurs, tournée vers les circuits courts, va dans le sens des attentes des consommateurs.

Structurer l'existant

La municipalité veille à préserver l’harmonie du village. Dans son PLU (Plan Local d’urbanisme), l’équipe dirigeante s’est prononcée pour la création d’une zone artisanale tout en s’attachant à entretenir l’existant, notamment son patrimoine communal.
En matière d'infrastructures, la commune dispose d'une station d'épuration. des projets sont à l'étude : installation d'une borne électrique à proximité du camping municipal, mise en place d'un beach volley, création d'un parc de stationnement pour les camping-cars, réhabilitation de la piscine, seul bassin du canton.
Autant de projets qui concourent à donner au village une image attrayante, tout en gardant son authenticité. Enfin, en matière culturelle, il convient de citer l'église Sainte-Marguerite et la chapelle Notre-Dame, petite chapelle romane située à l'entrée du village. outre son aspect architectural, une partie de cet édifice devrait être transformée en salle d'exposition en 2017. On le voit, La Roque-Esclapon a bien des atouts à faire valoir.
 

Canton de Comps

  • Gentilé Roquois
  • Population 286 habitants
  • Superficie 2 698 ha (dont 1 163 ha dans Canjuers)
  • Altitude 1 000 m

 
Maire : Jean-François FERRACHAT


 
Mail : mairie.laroque-esclapon@orange.fr