Vigne à Vélo en Dracénie

Mis en ligne le 07 Janvier 2016

Présentation du projet « Vigne à vélo » en Dracénie

La vigne à vélo est un itinéraire qui a pour vocation d'être l'armature urbaine du réseau cyclable en Dracénie.

D'une longueur totale de 42 km, il reliera à terme les communes de Vidauban, Taradeau, Les Arcs-sur-Argens, La Motte, Le Muy, Trans-en-Provence et Draguignan.
Cet itinéraire desservira les villes et villages, les domaines et les caves viticoles, les sites touristiques et de loisirs en Dracénie (base de loisirs de Vidauban, point de vue de Taradel à Taradeau).

Le 1er tronçon : les Arcs / Rond-point dit de Sainte Roseline

  • Les premiers travaux ont porté sur un premier tronçon de 5 km, traversant les vignobles et bois, partant du village des Arcs-sur-Argens jusqu'au rond point dit de Sainte Roseline.
  • Le revêtement en bitume permet à la fois la pratique du vélo, du roller, du jogging ou encore de la marche à pied. Un usage multiple pour toute la famille.

Un projet connecté à l'EUROVELO 8

Ce projet est également relié à l'EUROVELO 8 (EV8), la Méditerranée à vélo, itinéraire cyclable européen traversant la Dracénie d'Ouest en Est de Sillans-la-Cascade à Claviers.
L'EV8 traverse 11 communes de la Dracénie (Sillans-la-Cascade, Salernes, Saint-Antonin-du-Var, Lorgues, Flayosc, Draguignan, Figanières, Callas, Bargemon, Claviers et Callas) en empruntant le tracé de l'ancienne voie ferrée du Train des Pignes.

Le patrimoine présent sur ce tronçon

 
· Le Parage
La cité médiévale du parage, dans un magnifique lacet de ruelles, vestiges médiévaux, maisons de villages décorées de portes et linteaux sculptés. Les anciens remparts sont accessibles par 3 portes.
· La Chapelle Sainte Roseline
Classée Monument Historique, cette chapelle garde depuis le XIVe siècle les reliques de Roseline de Villeneuve. Des œuvres de Chagall, Bazaine, Ubac et Giacometti côtoient un impressionnant mobilier de style renaissance et baroque.
· L’Église Saint Jean-Baptiste
Crèche animée et Retable à la Vierge de Louis Bréa (Rue Gabriel Péri).
· La Maison de l’Histoire des Arcs
Pour découvrir le riche passé historique des Arcs. Deux aspects privilégiés : le Moyen-âge et la période révolutionnaire. Reconstitution de scènes historiques.
· La Chapelle Saint Pierre
Abrite une maquette du village au XIVe siècle, le mécanisme (XVIIIe siècle) de l’horloge du campanile et une exposition permanente sur les arcois célèbres (Place du Micocoulier).

En savoir plus
Téléchargez le plan en Pdf