Déchets, la Dracénie bonne élève

Mis en ligne le 26 Avril 2018

La Loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 stipule des objectifs pour les territoires comme atteindre 55% de valorisation des déchets d’ici 2020, réduire de 50% le recours à l’enfouissement (par rapport aux données de 2010). Sur cette base, la CAD s’est fortement mobilisée pour atteindre ces performances, particulièrement depuis 2014.

Dans le cadre de sa comtence « collecte et traitement des chets ménagers et assimilés », elle a gé en 2017, 81 236 tonnes de chets.

L
es effets de la réforme de son scma de collecte et l’extension des consignes de tri se sont particulièrement faits sentir avec une augmentation de 8% des tonnages de tri collecs par rapport à 2016, représentant 450 tonnes supplémentaires valorisées.

Un chiffre à rapprocher de la baisse de
10 000 tonnes, de 2015 à 2017, de déchets qui ne sont plus enfouis.

Pour augmenter ses performance de tri, la CAD a mobilisé d’importants moyens sur ce mandat avec un investissement total de près de 6,5 M, répartis dans l’optimisation des collectes, le renforcement du maillage du territoire et la modernisation ou la création de déchèteries.

Dans le prolongement des actions engagées depuis 2015, d’autres projets sont à l’étude, pour atteindre, voire passer, les objectifs règlementaires (55% de valorisation en 2020).