Rapports du développement durable


Le territoire de la Dracénie, alliant composante urbaine et espaces naturels remarquables, connaît l’une des plus fortes croissance démographique de France.

Il est aujourd’hui confronté aux problématiques d’urbanisation périphérique de plus en plus éclatée, à une augmentation constante des déplacements en voiture, à une fragilisation des territoires agricoles et à une pression urbaine forte.

La conciliation entre développement économique et préservation du cadre de vie devient aujourd’hui incontournable pour assurer un développement harmonieux de l’Agglomération.

Avec l’élaboration et l’approbation de la Charte de développement durable en 2009, la Communauté d’Agglomération Dracénoise a donné une première impulsion à une nouvelle approche de gestion durable du territoire. Elle a ainsi souhaité orienter les politiques communautaires autour des cinq axes que sont :

  • la gestion des ressources
  • la gestion des espaces
  • la solidarité territoriale par les transports et le développement économique
  • la sensibilisation des concitoyens
  • la modernisation de ses pratiques administratives.

Les premiers résultats sont apparus avec la création de la zone d’activité économique spécialisée en logistique des Bréguières aux Arcs-sur-Argens.
La mobilisation de tous a permis de créer un parc d’activités exemplaire qui se veut être une vitrine nationale en termes de développement durable.
Tout comme l’ouverture en 2014 du Pôle culturel Chabran à Draguignan, ces installations reconnues nationalement allient fonctionnalité des aménagements et des constructions et excellence environnementale.

Cette Charte se poursuit depuis avec bon nombre de démarches indispensables au développement durable du territoire : Programme Local de l’Habitat en 2010, stratégie de développement touristique en 2012.
Plus récemment l’élaboration du Plan Climat Energie Territorial, mais aussi la mise en place du « Pacte TPE / PME » facilitant l’accès à la commande publique des entreprises locales, ont été cités comme outils au service du développement durable.

Ces rapports, au-delà de la démarche règlementaire, illustrent l’engagement et la volonté des élus et des services de l'Agglomération, déjà fortement mobilisés ces dernières années, de porter une autre forme de développement du territoire aujourd’hui et pour les générations futures.