Réduire ses déchets

LE CIRCUIT DES DÉCHETS


LE CENTRE DE TRI

Aprés avoir déposés dans les contenants adaptés, les déchets à recycler sont collectés (verre, papiers, emballages) puis dirigés vers le centre de tri du Muy pour être triés, de manière électronique mais également manuelle (une partie) par des agents spécialisés, en fonction de leur nature.
Ils seront ensuite conditionnés sous forme de balles et acheminés vers leurs usines de recyclages respectives.


Un tri effectué correctement à la maison est une garantie de bonnes conditions de travail pour les employés du centre de tri.
On retrouve parfois sur la table de tri, provenant des bacs ou colonnes emballages des déchets dangereux comme le verre ou les seringues !
Pensez à eux, respectez les consignes de tri !

 

RECYCLAGE

LE VERRE

Chaque bouteille en verre fabriquée aujourd’hui contient plus de 50% de verre recyclé.
Après collecte et traitement dans les verreries, le verre d’emballage redevient des bouteilles en verre, car le verre se recycle à 100% et à l’infini.
Recyclage d’une tonne d’emballages en verre= économie de 660 kg de sable et 100 kg de calcaire

LE PAPIER

Les papiers sont faciles à recycler (papèterie), ils alimentent la chaine de production du papier.
Ils sont ensuite mis en suspension dans l’eau et les fibres se désolidarisent, pour former une pate.
Elle est débarrassée des éléments indésirables (plastiques, agraphes…).
La pate à papier est lavée et prete à devenir une nouvelle feuille après désencrage.
La pate est étalée puis séchée, et la feuille est mise en bobine et envoyée aux imprimeurs.

En utilisant les vieux papiers, on contribue à une meilleure utilisation de la ressource en bois
1 T de papier recyclée = dégage 300kg de CO2 en moins dans l’atmosphère
1T de papiers triés et recyclés = 8000 journaux gratuits d’annonces nouveaux (750 kg env)

POUR L’ACIER

50% de l’acier est produit à partir de ferrailles d’acier récupéré.
Ainsi pour 1 tonne d’acier fabriqué avec des déchets d’emballages on économise entre autre 1,9 tonne de minerai de fer et 600 kg de charbon.
Après traitement dans les aciéries, cet acier recyclé est préparé pour redonner des pièces de moteur d’avion, des chariots de supermarché, des boules de pétanque ou encore des boites de conserve. 
850 boites de conserves = un lave-linge.


POUR L’ALUMINIUM

30% de l’aluminium produit vient déjà du recyclage. Il se recycle à 100% et indéfiniment, et cette fabrication secondaire nécessite beaucoup moins d’énergie que celle effectuée à partir de matière première vierge (95% en moins). 
Avec 1 tonne d’aluminium fabriqué avec des déchets d’emballages = économie de 2,4t de bauxite et 1 m3 d’eau.

Une fois recyclé nous retrouvons notre aluminium recyclé dans des tondeuses à gazon, des radiateurs, des semelles de fer à repasser.
670 cannettes = un cadre vélo.
 

CONCERNANT LES BRIQUES ET LES CARTONS

Le recyclage des briques alimentaires et des cartons permettent d’économiser du bois : deux tonnes pour une tonne de briques alimentaires ou de cartons triée.
La pâte à papier issue de leur recyclage se transformera en papier recyclé, papier peint, essuie-tout ou encore de nouveaux cartons d’emballages. 
6 briques de soupe = un rouleau de papier toilette.

1T de papier carton triée = 16 500 boites à oeufs


POUR LES BOUTEILLES ET FLACONS EN PLASTIQUE

Issues de la transformation du pétrole, les bouteilles et flacons que nous recyclons aujourd’hui sont de deux types : Les bouteilles transparentes ou PET et les opaques ou PEHD.
Grâce au tri et au recyclage d’une tonne de ces bouteilles et flacons régénérés en paillettes ou granulés nous économisons près de 610 kg de pétrole brut et 300 kg de gaz naturel. Les débouchés pour cette nouvelle matière issue du recyclage sont multiples.
Ainsi nos bouteilles et flacons deviennent fibres textiles, rembourrage pour l’industrie automobile, tuyaux et mobiliers urbains ou encore sont recyclées directement en bouteilles et flacons plastiques.
450 flacons de lessive = 1 banc en plastique
150 bouteilles = 1 conteneur (90l)
67 bouteilles d’eau = rembourrage d’une couette
27 bouteilles = 1 pull polaire


>> télécharger affiche 1 VALORPLAST
>> télécharger affiche 2 VALORPLAST 



Depuis 1994 le taux d’emballages recyclés a quasiment triplé pour arriver à près de 63% en 2008.
Grâce à ce recyclage, ce sont 1,8 millions de tonnes de Co2 qui ont été évités chaque année, soit l’équivalent de 800 000 voitures en moins sur les routes pendant une année.
A ces économies de CO2 qui contribuent à lutter contre le réchauffement climatique, s’ajoutent de nombreux autres bénéfices environnementaux.
En économisant plus de 30 millions de tonnes de matériaux vierges depuis 1993, le dispositif a généré des économies d’eau (25 millions de m3, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 469 000 habitants) et préservé des ressources naturelles non renouvelables (pétrole, gaz, uranium, fer, bauxite…).
Enfin, il a contribué à réduire l’acidification de l’air et la pollution de l’eau.
Aujourd’hui, nous sommes entourés de produits recyclés qui nous prouvent que le recyclage est bien une réalité.


Ainsi tout en triant et recyclant dans le respect des principes de performance économique, sociétale et environnementale, continuons à relever ensemble le défi majeur de la préservation de notre terre.